Catégorie : Non classé

Vœux 2020

Samedi 18 janvier, plus de 200 personnes : joueuses, joueurs, dirigeant(e)s, parents, ami(e)s, sponsors et partenaires du FCGB, se sont retrouvées pour partager le premier moment de convivialité du club en cette nouvelle année.

Le Président Marco Chiappinelli a rappelé les principaux chiffres, résultats et événements 2019 de la vie du club avant de souhaiter que 2020 marque la continuité du développement sportif et associatif du FC Grand Besançon.
Les représentants du District de Football Doubs-Territoire de Belfort et de la Ligue Bourgogne Franche-Comté de football ont ensuite remis les labels “Jeunes” et “Ecole de foot féminine”, récompensant ainsi la politique de formation des jeunes et l’ouverture à la pratique féminine menées par le club. 📜🥇

Un hommage particulier a été rendu à Cyril Humbert, secrétaire du club et correspondant technique auprès des instances du foot, pour son engagement. Notre arbitre Baptiste Lambert a également eu droit à plusieurs dédicaces durant cette soirée, du fait de son parcours exceptionnel !

Tout le monde s’est ensuite retrouvé autour du buffet et des traditionnelles galettes !

La présentation du club (diaporama)

Bilan mi-saison U11(1)

L’objectif de l’encadrement est d’amener les joueurs de ce groupe à évoluer contre les meilleures équipes du district durant les différentes phases de la saison. Nous devons veiller à une progression du collectif et des individualités aux niveaux technique, tactique, mental et athlétique.

Durant cette première phase, quatorze joueurs (douze U11 et deux U10) ont participé au fonctionnement du groupe U11(1) à travers les séances d’entraînement, les matchs amicaux et les matchs de championnat organisés par le district Doubs-Territoire de Belfort.

Parmi ces quatorze joueurs, onze ont joué très régulièrement et trois ont intégré le groupe ponctuellement.

Les progressions individuelles sont sensibles. Les bases techniques (passes, prises de balles, conduites) sont mieux maîtrisées. Les capacités athlétiques (endurance, vitesse, vivacité) se développent progressivement. Beaucoup d’efforts restent à produire pour mieux orienter ses choix, maîtriser ses émotions, occuper les espaces au bon moment quand l’équipe a ou n’a pas le ballon. 

L’ambiance est saine, propice à la progression de chacun et à l’intégration d’autres joueurs venus de l’équipe U11(2) si ceux-ci le méritent. Les enfants sont sérieux et motivés quels que soient les procédés d’entraînement proposés. Les duels sont âpres mais dans le respect des règles. Les temps de jeu sont partagés assez équitablement, selon les consignes des instances fédérales.

Durant la phase de championnat, l’équipe a évolué dans un des quatre groupes du meilleur niveau de district. Le bilan comptable a été très positif avec quatre victoires contre les clubs de Montfaucon, Premier plateau, Saint-Vit et Besançon Clémenceau, un match nul contre Besançon football malgré une très grande domination, et  une   défaite très large contre Besançon Racing.

Dans les matchs où elle a dominé, l’équipe a souvent bien maîtrisé le jeu mais a manqué de réalisme et de qualité technique devant la cage adverse pour marquer davantage de buts.

Contre la Racing Besançon, l’équipe a subi la domination de l’adversaire en milieu de terrain et lui a laissé trop d’espace sur les côtés pour rivaliser. J’assume la responsabilité de cette lourde défaite par de mauvais choix tactiques. 

Enfin, je remercie mes deux partenaires Azzeddine et Jean-Baptiste pour leur engagement lors des entraînements et des matchs, et tous les parents qui nous suivent très régulièrement et donnent du peps aux enfants à travers leurs encouragements.
Cyril H.

Tournoi Futsal Vercel 2020, u11(1)

En ce mercredi 08 janvier, huit joueurs de l’effectif U11(1) ont participé au tournoi futsal de Vercel, encadrés par le staff au grand complet : Azzeddine, Jean-Baptiste et moi-même, et soutenus par notre photographe officielle : Nathalie !

Dans une poule de sept équipes, ils ont remporté 5 matchs contre les équipes de Pierrefontaine, Charquemont, La Joux-Nozeroy, Besançon Planoise, et Valdahon-Vercel 4, et connu la défaite contre Valdahon-Vercel 1. Ils ont inscrits 22 buts et en ont encaissé 4.

Ils ont remporté leur demi-finale 1-0 contre la très bonne équipe de Morteau-Montlebon puis ont retrouvé en finale Valdahon-Vercel 1. Malheureusement, malgré un match solide et quelques occasions, ils n’ont pu trouver la faille et se sont  inclinés ensuite aux tirs aux buts.

Bravo à tous les joueurs pour leur état d’esprit irréprochable, la qualité du jeu produit et l’engagement tout au long de la journée. Merci à Nathalie, à mes deux partenaires pour leur soutien précieux, et au club de Valdahon-Vercel pour son organisation et la qualité de son accueil.

Cyril

L’interview de Nicolas , éducateur U11 et Vice-président du FCGB

Bonjour Nico, peux-tu te présenter ? 

J’ai 44 ans, je suis originaire de Montbéliard. J’ai 3 enfants, dont deux garçons qui sont licenciés au FCGB : Léonard (9 ans) en U10 et Victor (12 ans) en U13. Nous habitons à Ecole-Valentin depuis 2008.

Nicolas
coach U11 – Vice-président

Quel est ton parcours footballistique de joueur et d’entraîneur ? 

Alors je n’ai jamais pratiqué ce beau sport en club étant jeune. J’ai commencé vers mes 20 ans (ceux qui m’ont vu jouer diront que ça se voit) en foot loisir à Montbéliard, puis à Besançon. Je joue depuis 2010 en vétérans à Grandfontaine.

J’ai une licence dirigeant depuis 4 ans, d’abord au FCPEV puis au FCGB. J’ai accompagné puis entraîné en U9, U11 et U13.

Pourquoi as-tu décidé de t’investir dans le club (en tant qu’éducateur, au CA….) et comment est-ce arrivé ?

J’accompagnais mon grand sur ses plateaux U9, et j’ai connu ainsi les éducateurs du FCPEV, que je croisais par ailleurs régulièrement en matches vétérans et autres tournois en salle, et qui m’ont fait bonne impression (sur le plan humain 🙂 ).
Puis j’ai pris une licence dirigeant pour suivre l’équipe de Victor en U11 et pouvoir ainsi aider son entraîneur d’alors (Seb Renaud) le samedi, et j’ai également aidé Stéphane Choulet sur les plateaux U9 (avec Léonard). L’année d’après, j’ai pris une équipe U11 et me suis rendu disponible pour les entraînements, j’ai également suivi le module U11 et ainsi de suite.

J’ai aussi eu envie rapidement de m’investir sur le côté “administratif” en postulant au poste de secrétaire-adjoint au FCPEV lorsqu’il était vacant. La fusion avec l’ASFC a amené une nouvelle organisation, et Marco m’a proposé d’intégrer le nouveau bureau en tant que Vice-président chargé de la communication, ce que j’ai accepté avec grand plaisir, évidemment. La mise en place du nouveau club a été un chantier passionnant et on peut être fiers du résultat !

Tes impressions sur le rôle d’encadrant et des joueurs dans leur ensemble.

Etant plus jeune, j’encadrais des jeunes aux Eclaireurs de France et en colonies. Je retrouve ce rôle éducatif, avec l’aspect sportif en plus, en tant qu’entraîneur. On a une vraie responsabilité sur l’envie des enfants de s’investir et sur le plaisir qu’ils peuvent retirer de cet apprentissage du foot, mais aussi sur leur comportement et leur participation à la vie en collectivité.

Pour parler de mon groupe U10 de cette année, c’est assez disparate en termes de technicité et de physique, mais l’ambiance est plutôt bonne et les garçons s’entendent bien et progressent à leur rythme. Au-delà des résultats, forcément difficiles pour une équipe 4 avec des débutants, c’est leur motivation et leur envie de bien faire que je retiens, ainsi que leur bon caractère. “Le groupe vit bien”, comme on dit. J’apprécie aussi beaucoup le soutien et la présence des parents à tous les matches, très importants pour les enfants.

Ton impression concernant le club du FCGB ? 

La fusion FCPEV / ASFC est à présent bien digérée, et le club a connu une première saison pleine de succès en particulier avec la montée des Seniors 1 en Régional 3. La deuxième saison amène d’autres enjeux : on doit maintenant confirmer sportivement mais aussi structurellement, en gérant l’augmentation du nombre de licencié(e)s (435 à ce jour, ce qui nous place à la 13e place régionale et 7e sur le District) et le développement des écoles de foot, en particulier chez les féminines.

Nous sommes donc un club attractif, qui véhicule une image de sérieux, de qualité d’encadrement et de formation pour les jeunes. L’effort qui a été fait dès la première saison pour que tous les joueurs et dirigeants aient un équipement complet aux couleurs du nouveau club allait dans ce sens. Aujourd’hui, on croise des vestes FCGB dans les collèges bisontins et les écoles des alentours. Tout cela en ayant su garder une ambiance conviviale, issue de l’esprit “village” des deux anciens clubs et un gros ancrage territorial. Ça permet de bien travailler et d’avancer.

Quel est ou quels sont tes plus beaux souvenirs en club et/ou au FCGB ? 

Comme dit un peu plus haut, ma carrière personnelle ne justifie pas un paragraphe. 🙂

Pour le FCGB, le sacre des Seniors champions du District 2018/2019 est évidemment en premier. Cette saison, la première victoire de nos U10, en déplacement au BF, était un excellent moment et une belle récompense pour les garçons qui se sont battus jusqu’au bout.

Ce qui te fait rêver : un joueur, un stade, un club ? 

Je n’ai qu’un club : c’est le FCSM. 🙂

Rêver est un bien grand mot, mais en termes d’appréciation, j’ai beaucoup aimé Cantona, et avant lui Bats, Giresse, Platini… sans oublier la belle génération sochalienne des années 2000 (Frau, Pedretti, Mathieu…). Aujourd’hui, et comme je suis gardien, j’apprécie les Neuer, Oblak, de Gea et même Courtois jusqu’en juillet 2018… mais pour moi le plus grand gardien restera Teddy Richert qui nous a ramené la Coupe de France en 2007 !

Pour avoir fait quelques stades en suivant le FCSM, j’ai toujours apprécié Geofroy-Guichard, Bollaert, la Meinau et le Parc des Princes. Le Westfalenstadion de Dortmund, feu Upton Park (West Ham) et San Siro sont également des références pour moi. J’avoue que j’ai un peu de mal avec les concepts nouveaux de “Arena Center Plaza” où on a parfois du mal à trouver le terrain au milieu des galeries commerciales. J’aime bien les stades à l’ancienne, qui respirent le foot.

Quels sont tes projets dans le football ou dans le club si tu en as ? (En cours ou à venir) 

Une clean sheet en vétéran avant le mois de juin, pas simple.

Continuer la formation en suivant de nouveaux modules.

Continuer à suivre mes enfants dans leur apprentissage, continuer à encadrer les enfants et les jeunes du club et bien sûr poursuivre les chantiers mis en place par le club (terrains, formation, projets divers…) pour confirmer notre bon départ et pouvoir proposer aux habitants de nos communes et alentour des activités de qualité.

Nous te remercions d’avoir répondu à notre invitation, je te laisse conclure :

Bravo et merci aux dirigeantes et dirigeants qui se bougent énormément par tous les temps, sept jours sur sept et toute l’année, pour faire vivre ce club, aux entraînements, en matches, sur les plateaux, mais aussi en organisant des animations, des rencontres, en gérant les budgets, le matériel… On imagine pas l’engagement que cela représente tant qu’on est pas dedans, mais si on savait la satisfaction qu’on y trouve, on aurait beaucoup de candidatures je pense. 🙂
Une dédicace spéciale aux Seniors et autres jeunes du club qui s’impliquent également dans les autres catégories, c’est une belle image et la preuve que l’esprit est bon.

Bonnes fêtes de fin d’année à toutes et tous, rendez-vous en 2020 !

ALLEZ FCGB !

L’interview de Romain Bottagisi, responsable U8-U9

1/ Bonjour Romain, peux-tu te présenter ? 

J’ai 36 ans, je suis né à Besancon. J’ai deux enfants, Nolan 8 ans licencié au club et ma fille Éden qui vient de fêter ses 5 ans. Nous habitons aux Auxons où nous venons de terminer notre maison.

Romain – responsable U9 au FCGB

2/ Quel est ton parcours footballistique de joueur et d’entraîneur ?

J’ai joué toute ma carrière dans les clubs du coin de Pouilley-les-Vignes à Pirey en passant par Franois et Emagny au gré des ententes entre les clubs. 

C’est ma quatrième année en tant qu’éducateur, la deuxième au FCGB. 

3/ Pourquoi as-tu décidé de t’investir dans le club en tant qu’éducateur ?

En tant que parent de jeune joueur d’abord, le projet du club m’a séduit. J’y ai donc inscrit mon fils la saison dernière et proposé mon aide à Stéphane Choulet, responsable de la catégorie U9. Après une super première saison, je continue l’aventure en tant qu’entraîneur principal des u8-u9.

4/ Tes impressions sur le rôle d’encadrant et des joueurs dans leur ensemble ?

A moi de proposer aux joueurs un contenu adapté en veillant à toujours véhiculer une image positive de notre club. 

Le challenge, avec 50 joueurs de tous niveaux, est d’arriver à rendre le groupe homogène, et donc d’apprendre les bases aux nouveaux pratiquants et à la fois pouvoir “nourrir” les enfants plus en avance techniquement. 

5/ Ton impression concernant le club du FCGB ? 

Malgré un an et demi d’existence seulement je trouve le club très bien structuré tant au niveau technique qu’administratif. 

Je le constate sur les plateaux U9 où nous véhiculons une image de club sérieux : nombreux éducateurs, enfants et coachs en tenue du club et beaucoup de parents présents pour encourager ou donner un coup de main.

6/ Quel est ou quels sont tes plus beaux souvenirs en club ?

Bon ça commence à dater mais spontanément je pense à deux choses : 

– un titre de champion du district en U13 sur un tournoi final face à Pontarlier, au Racing et Baume.

– une victoire aux pénaltys en finale de coupe Bognon sur le stade Paul Robbe de Pontarlier. 

7/ Ce qui te fait rêver : un joueur, un stade, un club ?

On va dire ce qui me faisait rêver plutôt, 

pour moi un seul joueur, un seul stade, un seul club: Filippo Inzaghi, San Siro, Milan AC. 

8/ Quels sont tes projets dans le football ou dans le club si tu en as ? 

Continuer à jouer un rôle au sein du club que ce soit en tant que responsable de catégorie, de coach d’une équipe ou de parent supporter de mon enfant et de ses coéquipiers. 

9/ Nous te remercions d’avoir répondu à notre invitation, je te laisse conclure :

Ben bonnes fêtes de fin d’année à tous, et que 2020 soit riche en victoires pour le FCGB ⚽️⚽️🏆🏆

Romain (en hait à droite) avec ses U9 lors du dernier stage de Pâques à Ecole-Valentin

L’Interview de Manu, coach seniors !

  1. Bonjour Manu, peux-tu te présenter ?

43 ans, marié 2 enfants, antillais, je suis directeur d’une agence BNP à Besançon. Je vais prochainement déménager à Geneuille (j’aurais besoin de bras. 😉). Je viens de Strasbourg, ça fait 5 ans que je suis dans le coin.

2. Quel est ton parcours footbalistique de joueur et d’entraîneur ? 

J’ai été formé au Racing, le vrai 😜 celui de Strasbourg ! Je n’ai pas été conservé en u15 nationaux, mais j‘y ai joué avec Vauban, un club de l’agglomération. J’ai joué en senior DH à la Faig (ils ont joué l’an denier en CDF contre Sochaux). Puis dans d‘autres clubs de ligue autour de Strasbourg. A mon arrivée à Besancon, j‘ai joué à Auxon en D2 et suite à l’arrêt du Coach, les joueurs m‘ont poussé à postuler. C‘est comme ça que j‘ai débuté en janvier 2016 comme entraîneur. J‘ai rapidement passé des modules de formation et obtenu mon CFF3 en 2017.

3. Pourquoi as-tu décidé de t’investir dans le club en tant qu’éducateur, ou comment est-ce arrivé ?

Pendant un module de formation, j’ai fait la connaissance de Cyril, on a échangé quelques mots. Il a repris contact avec moi par la suite pour me présenter le projet de fusion et me confier le poste de coach suite au départ annoncé de Jo Saurey. Le challenge m’a tout de suite convaincu.

4. Tes impressions sur le rôle d’encadrant et des joueurs dans leur ensemble ?

On doit être à la fois éducateur, coach et psy…

5. Ton impression concernant le club du FCGB ? 

Le club va dans la bonne direction après la fusion. Il faut qu’on le construise “step by step”. Nos infrastructures doivent être améliorées, et surtout il est fondamental d’avoir un vrai club house pour renforcer encore plus l’identité club. Le bureau y travaille.

6. Quel est ou quels sont tes plus beaux souvenirs en club et/ou au FCGB ? 

La saison 2018/2019 avec : le titre de champion du district Doubs et la montée en R3, celui du “trophée des champions” des districts Doubs/Territoire de Belfort et mon trophée de meilleur éducateur du district. 

7. Ce qui te fait rêver : un joueur, un stade, un club ? 

Y en a plein mais je dirais Ronaldo, le Brésilien. Le Stade de la Meinau à Strasbourg et forcément Le Racing club de Strasbourg. «  Merci ! De rien ! »

8. Quels sont tes projets dans le football ou dans le club ?

Après avoir obtenu l‘an dernier mon BMF (diplôme obligatoire pour coacher en R3), je suis actuellement les cours du BEF qui permettent d’entraîner jusqu’en R1. Une formation lourde et très difficile. Mais j’ai le temps, on a encore au moins 2 saisons avant d’être en R1 😅. Mon projet principal est de maintenir l’équipe fanion en R3.

9. Nous te remercions d’avoir répondu à notre invitation, Nous te laissons conclure :

Merci au club de m’avoir fait confiance. Merci aux nombreux dirigeants du club pour ce qu’ils font au quotidien. J’aimerais que plus de monde vienne nous voir jouer à Chemaudin les dimanches (y’a une buvette !👍).

Interview de Wil, joueur sénior et Éducateur U13.

  1. Bonjour Wil, peux-tu te présenter ?

Bonjour, j’ai 26 ans et je suis enseignant d’EPS dans le second degré. J’habite à Besançon depuis maintenant un an et suis originaire du Nord (59) du côté de Valenciennes.

2. Quel est ton parcours footballistique de joueur et d’entraîneur ? 

J’ai commencé le football à cinq ans et demi, dans un club de Valenciennes puis dans l’Avesnois avec les clubs d’Avesnes-sur-Helpe, Avesnelles et Etroeungt. J’ai commencé à entraîner lors de la saison 2013/2014 à l’AS Etroeungt, car étant en STAPS, je devais effectuer un stage en club. C’est donc ma septième saison en tant qu’éducateur. J’ai pour le moment entraîné des U13 et des U15.

3. Pourquoi as-tu décidé de t’investir au FCGB en tant qu’éducateur et joueur ?

En arrivant à Besançon la saison dernière, je ne connaissais personne, c’était pour moi une nouvelle vie qui commençait. Le manque de foot est arrivé vite. Je me suis donc mis à la recherche d’un club pour de rejouer, puis pourquoi pas avoir un rôle plus important au sein d’un nouveau club en prenant en charge une équipe. En recherchant sur Internet, je suis tombé sur le site du Football Club Grand Besançon. Le fonctionnement du site, les nombreuses équipes engagées, les personnes impliquées m’ont motivé pour me lancer dans une nouvelle aventure avec un club structuré qui se donne les moyens. J’ai donc d’abord contacté le coach des séniors qui m’a dit de venir faire un essai lors des entraînements. Je me suis tout de suite senti bien intégré et j’ai commencé à parler de mes projets en tant que coach. On m’a donc envoyé vers le président du club avec lequel j’ai eu un bon feeling. Il a compris ce que je voulais et après des discussions avec les différents membres du club, j’ai signé en tant que joueur sénior et éducateur en U13, catégorie où il y avait besoin d’encadrement.

4. Tes premières impressions/sensations sur le rôle d’encadrant de jeunes joueurs en général, et au sein du FCGB ? 

J’ai commencé assez tard à entraîner car on ne me l’avait jamais proposé et je n’y avais jamais réfléchi. J’ai tout de suite apprécié être au contact des enfants et leur apprendre des choses. Cela se rapproche du métier d’enseignant où l’on cherche à transmettre. Je pense que je prends autant de plaisir (voire plus parfois) à être éducateur que joueur.

En tant qu’éducateur, nous avons plusieurs rôles à jouer auprès des enfants. Comme le nom l’indique, on est là pour éduquer les enfants et je pense que c’est le premier rôle à avoir en tant qu’entraîneur avec les enfants. Il y a l’éducation à la maison mais aussi à l’extérieur comme au foot par exemple. Les enfants n’ont pas forcément le même comportement chez eux qu’à l’extérieur et nous sommes là aussi pour leur expliquer ce qu’ils peuvent faire ou ne pas faire. J’estime qu’il est important d’avoir une relation de confiance entre l’entraîneur et le joueur. Le second rôle de l’éducateur est bien sûr d’entraîner. Là on rentre dans l’aspect technique du football. Pour cela il ne faut pas avoir une vision à court terme mais plutôt à long terme. On est là pour apprendre aux enfants. C’est comme à l’école, ils ont tous des niveaux différents et il faut s’adapter en fonction du public que l’on a.

Concernant mon rôle d’éducateur au sein du club, j’interviens sur la catégorie U13 principalement, mais également en U9 de temps en temps, voire avec les équipes féminines lors de plateaux si besoin. Je pense que l’on a un discours, un langage commun au niveau du football dans les différentes catégories, et c’est ce qui est le plus important pour les enfants. Quelle que soit l’équipe ou la catégorie, il doit y avoir une certaine continuité au fil du temps. Depuis maintenant un an que je suis là, je n’ai jamais entendu des personnes disant que des joueurs ou entraîneurs s’étaient mal comportés sur un terrain de foot. Je pense que le FCGB véhicule une belle image de lui partout où il se déplace avec des valeurs de respect, d’engagement et de convivialité.

5. Quel est ou quels sont tes plus beaux souvenirs en club et/ou au FCGB ? 

Je retiens principalement deux moments fort dans mon court vécu en tant qu’éducateur de football. Le premier est lors d’un tournoi international sur deux jours avec les U13 de l’AS Etroeungt, où nous avons joué des équipes du Paris FC, une équipe du Maroc et une équipe des Pays-Bas. Le soir, c’était la finale de la Ligue des champions, nous avons passé la soirée ensemble, joueurs et parents à regarder le match et faire un tournoi FIFA. Le lendemain nous parvenons à nous hisser en finale du tournoi de consolation. C’était un superbe week-end.

Mon second moment est arrivé un an après, avec la plupart des mêmes joueurs qui étaient passés U15 en fin de saison. J’avais organisé une surprise pour les joueurs. Nous nous étions retrouvés au club house pour regarder le second match de l’équipe de France lors de la Coupe du monde 2018 autour d’un barbecue. C’était la dernière fois que je les voyais car nous étions en fin de saison, et quelques semaines après j’arrivais à Besançon. La surprise était une session de Bubble foot sur le petit terrain synthétique dont l’on disposait au sein du club. Cette soirée fut riche en émotions pour moi qui avait ce groupe depuis 3 ans, et qui allait laisser les jeunes poursuivre leur aventure de footballeur avec d’autres coachs.

Au final, ce que l’on retient le plus avec des catégories de jeunes ce n’est pas forcément les résultats, mais les moments vécus ensemble.

6. Ce qui te fait rêver : un joueur, un stade, un club ? 

Ce qui me fait rêver est un bien grand mot.

En tant qu’entraîneur, j’apprécie le style de jeu que met en place Jurgen Klopp à Liverpool avec des latéraux qui montent énormément et un jeu direct vers l’avant ultra rapide.

En tant que joueur, j’adore N’Golo Kanté, un joueur plutôt timide, mais sur le terrain, c’est sans doute l’un des meilleurs milieux au monde. Un véritable atout pour une équipe. Il aurait été facile de citer des joueurs comme Messi, Ronaldo ou Mbappé qui sont de superbes joueurs, mais je suis plus un joueur à vocation défensive, donc je préfère mettre en avant un joueur défensif.

7. Quels sont tes projets dans le football ou dans le club ? 

Mes projets dans le football passent par le rôle d’éducateur. Dans la continuité de mes formations suivies lors de mes premières années à l’AS Etroeungt (différents CFF), je passe cette année le Brevet de moniteur de football (BMF), ce qui me permettrait d’avoir un premier diplôme. Par la suite, je souhaite continuer à me former et gravir les échelons petit à petit. Je pense que le FCGB est l’endroit idéal pour me permettre de réaliser mes projets dans le futur. C’est seulement mon second club en tant qu’éducateur, après cinq ans passées dans mon premier club, je n’ai pas l’habitude de changer.

8. Nous te remercions d’avoir répondu à notre invitation, je te laisse conclure :

J’espère que cette saison sera une réussite pour les différentes catégories du club, que ce soit au niveau des jeunes ou des séniors. Je souhaite remercier toutes les personnes au sein du club qui m’ont bien accueilli depuis un an maintenant, m’ont fait confiance et m’ont donné l’occasion de faire mes preuves.

Arbitrage : des nouvelles de Baptiste

“Bonjour à tous ! L’aventure fédérale se profile. Après mon premier match d’observation au PSG contre Boulogne en u17 nationaux qui s est bien passé, j’ai poursuivi l’aventure avec un déplacement le week-end dernier à Torcy contre Sedan (non observé). Match à 18h00 qui s’est très bien passé, très belle journée avec beaucoup de supporters et de très bonnes conditions.

Dimanche, voilà « L’ECHEANCE A NE PAS LOUPER » : de nouveau, je serai observé pour la deuxième fois en région Grand-Est, à Mulhouse qui reçoit le F.C Metz le 17 novembre à 14 h 30 en u17 nationaux. Un match de taille où l’observation jouera un rôle clé dans la continuité de l’aventure fédérale ou pas.

Après cela, je me déplacerai à l’Olympique Lyonnais qui reçoit le club du Clermont Foot le samedi 30 novembre (non observé).

Bon week-end ! A très vite les amis.

Baptiste LAMBERT”

Merci Baptiste pour les nouvelles et bon courage pour tes prochaines échéances.

Soirée Beaujolais !

Le FCGB invite ses adhérents, amis, familles et partenaires à sa première soirée Beaujolais.

Ambiance conviviale et musicale, buffet, vin et on vous offre l’apéro !

Pour vous inscrire, contactez Jean-Yves (coordonnées sur l’affiche ci-dessous).

A bientôt !