Interview de Wil, joueur sénior et Éducateur U13.

  1. Bonjour Wil, peux-tu te présenter ?

Bonjour, j’ai 26 ans et je suis enseignant d’EPS dans le second degré. J’habite à Besançon depuis maintenant un an et suis originaire du Nord (59) du côté de Valenciennes.

2. Quel est ton parcours footballistique de joueur et d’entraîneur ? 

J’ai commencé le football à cinq ans et demi, dans un club de Valenciennes puis dans l’Avesnois avec les clubs d’Avesnes-sur-Helpe, Avesnelles et Etroeungt. J’ai commencé à entraîner lors de la saison 2013/2014 à l’AS Etroeungt, car étant en STAPS, je devais effectuer un stage en club. C’est donc ma septième saison en tant qu’éducateur. J’ai pour le moment entraîné des U13 et des U15.

3. Pourquoi as-tu décidé de t’investir au FCGB en tant qu’éducateur et joueur ?

En arrivant à Besançon la saison dernière, je ne connaissais personne, c’était pour moi une nouvelle vie qui commençait. Le manque de foot est arrivé vite. Je me suis donc mis à la recherche d’un club pour de rejouer, puis pourquoi pas avoir un rôle plus important au sein d’un nouveau club en prenant en charge une équipe. En recherchant sur Internet, je suis tombé sur le site du Football Club Grand Besançon. Le fonctionnement du site, les nombreuses équipes engagées, les personnes impliquées m’ont motivé pour me lancer dans une nouvelle aventure avec un club structuré qui se donne les moyens. J’ai donc d’abord contacté le coach des séniors qui m’a dit de venir faire un essai lors des entraînements. Je me suis tout de suite senti bien intégré et j’ai commencé à parler de mes projets en tant que coach. On m’a donc envoyé vers le président du club avec lequel j’ai eu un bon feeling. Il a compris ce que je voulais et après des discussions avec les différents membres du club, j’ai signé en tant que joueur sénior et éducateur en U13, catégorie où il y avait besoin d’encadrement.

4. Tes premières impressions/sensations sur le rôle d’encadrant de jeunes joueurs en général, et au sein du FCGB ? 

J’ai commencé assez tard à entraîner car on ne me l’avait jamais proposé et je n’y avais jamais réfléchi. J’ai tout de suite apprécié être au contact des enfants et leur apprendre des choses. Cela se rapproche du métier d’enseignant où l’on cherche à transmettre. Je pense que je prends autant de plaisir (voire plus parfois) à être éducateur que joueur.

En tant qu’éducateur, nous avons plusieurs rôles à jouer auprès des enfants. Comme le nom l’indique, on est là pour éduquer les enfants et je pense que c’est le premier rôle à avoir en tant qu’entraîneur avec les enfants. Il y a l’éducation à la maison mais aussi à l’extérieur comme au foot par exemple. Les enfants n’ont pas forcément le même comportement chez eux qu’à l’extérieur et nous sommes là aussi pour leur expliquer ce qu’ils peuvent faire ou ne pas faire. J’estime qu’il est important d’avoir une relation de confiance entre l’entraîneur et le joueur. Le second rôle de l’éducateur est bien sûr d’entraîner. Là on rentre dans l’aspect technique du football. Pour cela il ne faut pas avoir une vision à court terme mais plutôt à long terme. On est là pour apprendre aux enfants. C’est comme à l’école, ils ont tous des niveaux différents et il faut s’adapter en fonction du public que l’on a.

Concernant mon rôle d’éducateur au sein du club, j’interviens sur la catégorie U13 principalement, mais également en U9 de temps en temps, voire avec les équipes féminines lors de plateaux si besoin. Je pense que l’on a un discours, un langage commun au niveau du football dans les différentes catégories, et c’est ce qui est le plus important pour les enfants. Quelle que soit l’équipe ou la catégorie, il doit y avoir une certaine continuité au fil du temps. Depuis maintenant un an que je suis là, je n’ai jamais entendu des personnes disant que des joueurs ou entraîneurs s’étaient mal comportés sur un terrain de foot. Je pense que le FCGB véhicule une belle image de lui partout où il se déplace avec des valeurs de respect, d’engagement et de convivialité.

5. Quel est ou quels sont tes plus beaux souvenirs en club et/ou au FCGB ? 

Je retiens principalement deux moments fort dans mon court vécu en tant qu’éducateur de football. Le premier est lors d’un tournoi international sur deux jours avec les U13 de l’AS Etroeungt, où nous avons joué des équipes du Paris FC, une équipe du Maroc et une équipe des Pays-Bas. Le soir, c’était la finale de la Ligue des champions, nous avons passé la soirée ensemble, joueurs et parents à regarder le match et faire un tournoi FIFA. Le lendemain nous parvenons à nous hisser en finale du tournoi de consolation. C’était un superbe week-end.

Mon second moment est arrivé un an après, avec la plupart des mêmes joueurs qui étaient passés U15 en fin de saison. J’avais organisé une surprise pour les joueurs. Nous nous étions retrouvés au club house pour regarder le second match de l’équipe de France lors de la Coupe du monde 2018 autour d’un barbecue. C’était la dernière fois que je les voyais car nous étions en fin de saison, et quelques semaines après j’arrivais à Besançon. La surprise était une session de Bubble foot sur le petit terrain synthétique dont l’on disposait au sein du club. Cette soirée fut riche en émotions pour moi qui avait ce groupe depuis 3 ans, et qui allait laisser les jeunes poursuivre leur aventure de footballeur avec d’autres coachs.

Au final, ce que l’on retient le plus avec des catégories de jeunes ce n’est pas forcément les résultats, mais les moments vécus ensemble.

6. Ce qui te fait rêver : un joueur, un stade, un club ? 

Ce qui me fait rêver est un bien grand mot.

En tant qu’entraîneur, j’apprécie le style de jeu que met en place Jurgen Klopp à Liverpool avec des latéraux qui montent énormément et un jeu direct vers l’avant ultra rapide.

En tant que joueur, j’adore N’Golo Kanté, un joueur plutôt timide, mais sur le terrain, c’est sans doute l’un des meilleurs milieux au monde. Un véritable atout pour une équipe. Il aurait été facile de citer des joueurs comme Messi, Ronaldo ou Mbappé qui sont de superbes joueurs, mais je suis plus un joueur à vocation défensive, donc je préfère mettre en avant un joueur défensif.

7. Quels sont tes projets dans le football ou dans le club ? 

Mes projets dans le football passent par le rôle d’éducateur. Dans la continuité de mes formations suivies lors de mes premières années à l’AS Etroeungt (différents CFF), je passe cette année le Brevet de moniteur de football (BMF), ce qui me permettrait d’avoir un premier diplôme. Par la suite, je souhaite continuer à me former et gravir les échelons petit à petit. Je pense que le FCGB est l’endroit idéal pour me permettre de réaliser mes projets dans le futur. C’est seulement mon second club en tant qu’éducateur, après cinq ans passées dans mon premier club, je n’ai pas l’habitude de changer.

8. Nous te remercions d’avoir répondu à notre invitation, je te laisse conclure :

J’espère que cette saison sera une réussite pour les différentes catégories du club, que ce soit au niveau des jeunes ou des séniors. Je souhaite remercier toutes les personnes au sein du club qui m’ont bien accueilli depuis un an maintenant, m’ont fait confiance et m’ont donné l’occasion de faire mes preuves.

Merci de suivre ou partager 😉

Démarrez une conversation